Élexpertise - Comité sectoriel de la main-d'oeuvre de l'industrie électrique et électronique
  • Accueil
  • Le rapport de l’étude sur les entreprises œuvrant dans la réparation et l'entretien d’appareils ménagers est maintenant disponible !

Le rapport de l’étude sur les entreprises œuvrant dans la réparation et l'entretien d’appareils ménagers est maintenant disponible !

15 Mars 2018

L’Étude sur l’activité économique Réparation et entretien d’appareils ménagers avait comme objectif de dresser un portrait des entreprises et de la main-d’œuvre, du marché et des nouvelles tendances, afin de cerner les problématiques liées à la main-d’œuvre et d’explorer des pistes d’actions.
 
 
De manière sommaire, voici quelques principaux constats identifiés par l’étude :
  • Le nombre d’emplacements effectuant la réparation et l’entretien d’appareils ménagers au Québec a diminué de 10,13 % (perte de 24 emplacements) entre le premier semestre de 2017 et le second de 2016. Cette diminution du nombre d’emplacements est la tendance au sein de l’activité économique depuis les cinq dernières années, puisque le taux semestriel moyen est de - 1,55 % pour cette période. Au premier semestre de 2017, 96 % des emplacements de l'activité contiennent moins de dix employés
  • Il y a un manque de relève pour le poste de réparateur en électroménagers, et cette relève n’est pas suffisante pour combler les besoins actuels des entreprises.
  • 29 % des répondants au sondage (forte proportion de propriétaires d’entreprises; 89 %) prévoient prendre leur retraite d’ici cinq ans.
  • Voici les principaux besoins de formation dans les entreprises :
    • ​nouvelle technologie dans les électroménagers (83 % des entreprises);
    • appareils ménagers « intelligents » (49 % des entreprises);
    • cuisinières à induction (48 % des entreprises);
    • utilisation de matériel informatique dans le cadre des opérations (47 % des entreprises);
    • lecture de plans électriques (42 % des entreprises);
    • techniques de réfrigération (39 % des entreprises) ainsi que la réparation de réfrigérateurs et de congélateurs (36 % des entreprises).
  • Bien que la taille du marché soit restée relativement stable (car le nombre de ménages privés a crû en moyenne de 0,80 % par année, entre 2011 et 2016), le nombre de réparations en 2017, comparativement à 2016, a tout de même augmenté pour 39 % des entreprises sondées. Également, une proportion de 39 % a déclaré le statu quo du nombre de réparations entre ces deux années, alors que seulement 17 % ont indiqué une diminution du nombre de réparations en 2017 par rapport à 2016.
 
 
 
Pour consulter les autres études d'Élexpertise, visitez la section Études et rapports statistiques 
 
 
Source : Élexpertise

À la recherche
d'information?

Employeur Public   Travailleur Partenaire

LISTE D'ENVOI

Inscrivez-vous pour
recevoir nos publications >

Formulaire