Élexpertise - Comité sectoriel de la main-d'oeuvre de l'industrie électrique et électronique
  • Accueil
  • Le ministre Jean Boulet dévoile les diagnostics sur l'emploi pour 500 professions

Le ministre Jean Boulet dévoile les diagnostics sur l'emploi pour 500 professions

19 Février 2020

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, dévoile aujourd'hui le document État d'équilibre du marché du travail à court (2020) et moyen terme (2023) : Diagnostics pour 500 professions, qui présente un regard actualisé sur le marché du travail permettant, entre autres, de créer des outils pour soutenir les jeunes dans leur choix de carrière.
 
Les diagnostics sur l'emploi sont élaborés de façon rigoureuse, en s'appuyant notamment sur un scénario de croissance économique et d'évolution démographique à moyen terme ainsi que sur les données les plus récentes obtenues dans le cadre de l'Enquête sur les postes vacants et les salaires (EPVS) de Statistique Canada.
 
Ils s'appuient sur l'expertise des comités sectoriels de main-d'œuvre, des conseils régionaux des partenaires du marché du travail et du Conseil emploi métropole et sont approuvés par la Commission des partenaires du marché du travail. Le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, le ministère de la Santé et des Services sociaux, le Secrétariat du Conseil du trésor, le ministère de la Famille et la Commission de la construction du Québec ont également contribué à leur élaboration.
 
« Découvre les métiers en toi »
Par ailleurs, la campagne de promotion et de valorisation des emplois et professions pour lesquels la demande sur le marché du travail est importante « Découvre les métiers en toi », en cours jusqu'en mars, est arrivée à point. De retour pour une troisième année, cette initiative met en lumière, par l'entremise du site dynamique et destiné aux jeunes accessible au Québec.ca/emploisdavenir, les métiers et professions offrant les meilleures perspectives d'emploi, notamment dans les domaines des technologies de l'information, du cinéma, de la santé et du génie.
 
Par un simple clic, les jeunes peuvent découvrir les métiers d'avenir, les salaires ainsi que les régions où il y a une rareté de main-d'œuvre pour certains postes. Il s'agit d'un outil essentiel pour aider à la réflexion dans un contexte de choix de carrière.
 
À noter que, en ce qui concerne le marché du travail au cours des dix prochaines années, la main-d'œuvre sera constituée à 54 % des jeunes actuellement aux études et à 22 % des personnes immigrantes qui s'établiront au Québec.
 
Citation :
« Ce document donne un éclairage sur les métiers et professions qui présentent les meilleures perspectives d'emploi aujourd'hui et pour les prochaines années. Pour contrer le phénomène de la rareté de la main-d'œuvre, il faut avoir des outils comme celui-ci pour comprendre et anticiper les besoins du marché du travail et mieux répondre aux enjeux des entreprises. Mon plan d'action pour la main-d'œuvre propose des mesures pour aider et soutenir les entreprises et les travailleurs qui doivent faire face aux défis actuels, ce qui passe notamment sur le plan du rehaussement des compétences de la main-d'œuvre. »
 
Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie
 
Faits saillants :
  • Au cours de l'automne 2019, le ministre a annoncé un investissement de près de 70 M$ d'ici 2024 qui permettra d'assurer la continuité du Service spécialisé jeune. Offert entre autres dans les carrefours jeunesse-emploi (CJE), ce service permet à des jeunes de 15 à 29 ans d'accéder au marché du travail ou à de la formation à l'aide d'un soutien adapté à leurs besoins.
  • À l'automne, le ministre a mandaté le Comité consultatif Jeunes pour qu'il dresse, avec le soutien de la Commission des partenaires du marché du travail, un portrait clair de la situation des jeunes qui ne sont ni aux études, ni en emploi, ni en formation (NEEF). L'objectif est de cibler les problématiques qui les tiennent loin du marché du travail et de proposer des actions à mettre en œuvre pour favoriser leur insertion professionnelle.
  • Le ministre a également lancé, le 4 février dernier, le programme Jeunes en mouvement vers l'emploi (JEME), qui vise à mettre en œuvre des idées novatrices pour mobiliser les jeunes de 15 à 30 ans qui rencontrent des obstacles quant à leur intégration dans le marché du travail. Le gouvernement fédéral participe au financement de cette initiative par le biais d'une entente de contribution Canada-Québec qui représente 135 M$ d'ici 2025.
  • Le soutien des jeunes en matière d'emploi permet l'atteinte d'objectifs présentés dans le Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, comme celui de favoriser l'intégration à l'emploi et le maintien en emploi.
  • Rappelons que le ministre Boulet a lancé en septembre 2019 le Plan d'action pour la main-d'œuvre, lequel propose différentes mesures pour soutenir les travailleurs dans le développement de leurs compétences et dans leur retour ou leur maintien en emploi ainsi que pour soutenir les entreprises devant relever des défis liés à la rareté de la main-d'œuvre.
 
 
Source : Cabinet du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, « Le ministre Jean Boulet dévoile les diagnostics sur l'emploi pour 500 professions », Groupe CNW, Québec, https://www.newswire.ca/fr/news-releases/le-ministre-jean-boulet-devoile-les-diagnostics-sur-l-emploi-pour-500-professions-843573160.html, publié le 13 février 2020.

LISTE D'ENVOI

Inscrivez-vous pour
recevoir nos publications >

Formulaire