Élexpertise - Comité sectoriel de la main-d'oeuvre de l'industrie électrique et électronique
  • Accueil
  • Une étude révèle l'immense potentiel économique de la filière des batteries lithium-ion pour le Québec

Une étude révèle l'immense potentiel économique de la filière des batteries lithium-ion pour le Québec

9 Septembre 2019

Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents, a dévoilé ce matin une étude portant sur le potentiel de développement de la filière des batteries lithium-ion au Québec. Réalisée par KPMG, cette étude soutient que le Québec possède d'innombrables atouts lui permettant de se positionner dans la filière mondiale des batteries lithium-ion. Le dévoilement a eu lieu en présence du ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, et du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, M. Jonatan Julien.
 
L'étude révèle la vitesse phénoménale à laquelle se transforme l'industrie de batteries lithium-ion à l'échelle mondiale, propulsée par la croissance exponentielle du marché des véhicules électriques. Cette popularité grandissante envers les véhicules électriques entraînera du même coup une hausse de la demande pour les batteries lithium-ion et pour les matériaux bruts nécessaires à leur fabrication, faisant de ce secteur un marché fort prometteur.
 
À travers le monde, de nombreux États tentent de se positionner dans ce créneau d'avenir, notamment en Asie et en Europe. Malgré les multiples annonces d'investissements majeurs faites en soutien à cette industrie, KMPG estime qu'il y a encore de l'espace pour de nouveaux joueurs au sein de la chaîne d'approvisionnement mondiale. En effet, les ajouts de capacités ne permettent pas, à ce jour, de répondre à la forte croissance anticipée. Les joueurs ayant accès aux ressources naturelles comme le Québec pourront assurément se démarquer.
 
La filière du recyclage des batteries constitue un autre secteur en croissance. L'arrivée massive de batteries en fin de vie d'ici quelques années constitue à la fois un défi environnemental et une opportunité économique, vu la valeur des matériaux contenus dans les batteries et le potentiel de revalorisation de ceux-ci, qui en font de véritables gisements alternatifs de minéraux.
 
Une fenêtre d'opportunité très courte
L'étude souligne que le Québec dispose d'avantages comparatifs lui permettant d'ambitionner occuper une place au sein de la chaîne d'approvisionnement mondiale. Parmi ceux-ci, une proximité relative des constructeurs automobiles, la présence de matières premières essentielles à la fabrication des batteries, l'accès à une source d'énergie propre et abondante, des coûts d'exploitation peu élevés dans un contexte nord-américain et la présence d'un bassin d'entreprises, dont l'expertise est reconnue au-delà de nos frontières.
 
L'étude insiste sur le fait que la fenêtre d'opportunité pour agir et se positionner est relativement courte. Elle recommande l'implantation de quatre stratégies pour développer la filière des batteries et celle encore émergente du recyclage des batteries en fin de vie.
 
Citations
« L'étude, que nous avons réalisée avec le soutien de la firme KPMG, révèle l'incroyable potentiel économique que représente la filière des batteries lithium-ion au Québec. Notre territoire dispose d'atouts formidables pour tirer parti du potentiel extraordinaire de création de richesses offert par cette filière stratégique en pleine expansion », a déclaré Sarah Houde, présidente-directrice générale de Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents.
 
« Face à la frénésie mondiale autour de la filière, la fenêtre d'opportunité pour agir et nous positionner est relativement courte. Nos décideurs doivent envoyer un message fort en faveur du développement de ce créneau stratégique et ainsi accroître notre indépendance énergétique dans le secteur de l'électrification des transports. Notre étude avait pour objectif d'offrir de solides pistes de réflexion aux décideurs et à d'éventuels investisseurs, en prenant soin de démontrer les forces du Québec et de recommander des actions concrètes », a souligné Sarah Houde, présidente-directrice générale de Propulsion Québec, la grappe des transports électriques et intelligents.
 
 « Le Québec est face à une occasion exceptionnelle de mettre en valeur ses ressources minières, énergétiques, scientifiques, techniques et humaines. Le développement de la filière des batteries lithium-ion est le prolongement logique de l'engagement du Québec envers l'électrification à grande échelle de nos transports. Ce positionnement profitera à l'ensemble des Québécois. Il servira de véritable moteur économique pour nos régions en plus de participer à la lutte contre les changements climatiques », a dit Sarah Houde, présidente-directrice générale, Propulsion Québec.
 
« Le gouvernement entend déployer tous les efforts nécessaires pour développer une filière locale de batteries lithium-ion qui permettra au Québec de se distinguer davantage comme un chef de file dans le secteur de l'électrification des transports. Nous avons beaucoup d'éléments en main pour être en amont dans la fabrication de batteries qui seront, j'en suis convaincu, hautement convoitées sur les marchés internationaux et pour intégrer celles-ci dans des véhicules électriques fabriqués ici ou ailleurs dans le monde. L'étude qu'a conduite Propulsion Québec au cours de la dernière année nous éclairera sur les actions concrètes à mettre en œuvre afin de tirer profit des nombreuses occasions qui se présenteront dans ce secteur et de poursuivre notre croissance économique dans une perspective de développement durable », a affirmé Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière.
 
« Cette étude démontre que le Québec dispose d'atouts incomparables pour déployer une filière locale du lithium et ainsi contribuer à l'électrification de l'économie et à la lutte aux changements climatiques. Ce projet, en plus d'être créateur de richesses, est complémentaire aux efforts que nous déployons pour stimuler la transition, l'innovation et l'efficacité énergétique. D'ailleurs avec la volonté de notre gouvernement d'alléger les processus administratifs, nous pourrons idéalement, exploiter les gisements dans un délai plus rapide. Ce qui nous permettra de devenir un leader dans l'industrie », a mentionné Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord
 
« L'étude de Propulsion Québec est d'une grande pertinence pour la ville de Shawinigan. Pouvant compter sur un écosystème important et diversifié d'entreprises et de centres de recherche et de formation spécialisés reliés au domaine de l'électrification des transports, Shawinigan compte se servir de cette étude pour attirer de nouvelles entreprises du domaine et compléter son tissu industriel », a déclaré Nancy Déziel, conseillère du district de La Rivière, Ville de Shawinigan et directrice générale du CNETE.
 
Cette étude a été réalisée grâce au soutien de nos partenaires : la Société de développement économique de Shawinigan, Appel à RecyclerMD, RECYC-QUÉBEC, la Société du Plan Nord, le Centre d'excellence en électrification des transports et en stockage d'énergie d'Hydro-Québec, Nemaska Lithium, Mason Graphite, North American Lithium, Nouveau Monde Graphite, Recyclage Lithion, RNC Minerals et Sayona Québec 
 
Consulter le rapport >>  http://tiny.cc/PropQc_EtudeBatteries
 
À propos de Propulsion Québec
La grappe des transports électriques et intelligents du Québec mobilise tous les acteurs de la filière autour de projets concertés ayant pour objectif de positionner le Québec parmi les leaders du développement et de l'implantation des modes de transport terrestre favorisant les transports électriques et intelligents. Créé en 2017, Propulsion Québec compte aujourd'hui plus de 130 membres de différents secteurs et déploie ses ressources selon sept chantiers distincts visant à développer et soutenir des projets innovants. La grappe bénéficie de l'appui financier du gouvernement du Québec, du gouvernement du Canada et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) du Fonds de solidarité de la FTQ et de la Ville de Québec.
 
 
Source : Propulsion Québec, « Une étude révèle l'immense potentiel économique de la filière des batteries lithium-ion pour le Québec », Groupe CNW, https://www.newswire.ca/fr/news-releases/une-etude-revele-l-immense-potentiel-economique-de-la-filiere-des-batteries-lithium-ion-pour-le-quebec-802433103.html, publié le 5 septembre 2019. 

LISTE D'ENVOI

Inscrivez-vous pour
recevoir nos publications >

Formulaire