Élexpertise - Comité sectoriel de la main-d'oeuvre de l'industrie électrique et électronique

Rémunération hebdomadaire moyenne dans l’industrie manufacturière électronique et électrique au Québec

 Salaire hebdomadaire moyen excluant les heures supplémentaires    

  • La rémunération hebdomadaire moyenne (excluant les heures supplémentaires) de l’ensemble des salariés du secteur de la fabrication de produits informatiques et électroniques (SCIAN 334)1 est en décroissance de -11,57 % entre avril et mai 2017. En effet, le salaire hebdomadaire moyen (excluant les heures supplémentaires) est passé de 1 192,44 $ à 1 054,42 $ durant cette période.  Le taux de décroissance mensuel moyen (entre juin 2016 et mai 2017) se situe à -0,49 %.

  • Pour le secteur de la fabrication de matériel, d'appareils et de composants électriques (SCIAN 335), le salaire hebdomadaire moyen (excluant les heures supplémentaires) est passé de 1 295,40 $ à 1 032,97 $, représentant une variation de -20,26 % entre avril et mai 2017. Cependant, le taux de croissance mensuel moyen (calculé sur la base d’une année) reste positif à 0,82 %.

  • La décroissance entre avril et mai 2017 pour ces deux secteurs est plus importante que celle dans le secteur de la fabrication (SCIAN 31 à 33), -0,91 %, et encore plus éloigné de la variation dans l’ensemble de l’industrie (excluant les entreprises non classifiées)2 qui affiche un taux positif de 0,61 %.

  • Relativement au taux de croissance mensuel moyen (calculé entre juin 2016 et mai 2017), le secteur de la fabrication de produits informatiques et électroniques1 affiche un taux similaire à celui de la fabrication qui se situe à -0,30 %. Alors que le taux du secteur de la fabrication de matériel, d'appareils et de composants électriques affiche une croissance et est plutôt comparable à celui l’ensemble de l’industrie (excluant les entreprises non classifiées)2 qui se situe à 0,11 %.

 Part des heures supplémentaires                                                         

  • En mai 2017, la part des heures supplémentaires dans la rémunération hebdomadaire moyenne est en hausse pour le secteur de la fabrication de produits informatiques et électroniques (SCIAN 334)1 par rapport au mois précédent de 13,71% (5,18 $ à 5,89 $). Cependant, le taux de décroissance mensuel moyen (sur un an) de cette part se situe à -3,54%. Malgré la forte croissance entre avril et mai 2017, le montant correspondant aux heures supplémentaires dans la rémunération hebdomadaire moyenne est toujours loin de celui de l’ensemble de l’industrie (excluant les entreprises non classifiées)2 (17,35 $; -10,15 %) et encore plus éloigné du secteur de la fabrication (38,37 $; -19,42 %).

  • Le secteur de la fabrication de matériel, d'appareils et de composants électriques (SCIAN 335), affiche une croissance de 21,89 % de la partie des heures supplémentaires dans le salaire hebdomadaire moyen pour faire passer ce montant de 47,09 $ à 57,40 $, entre avril et mai 2017. On note un taux de croissance mensuel moyen de 5,54 % sur la base d’une année. Grâce à la croissance de mai du montant correspondant aux heures supplémentaires dans la rémunération hebdomadaire moyenne, le secteur de la fabrication de matériel, d'appareils et de composants électriques affiche maintenant le montant le plus élevé comparativement au secteur de la fabrication et à l’ensemble de l’industrie (excluant les entreprises non classifiées)2.

 Salaire hebdomadaire moyen incluant les heures supplémentaires    

  • En somme, la rémunération hebdomadaire moyenne (incluant les heures supplémentaires) de l’ensemble des salariés du secteur de la fabrication de produits informatiques et électroniques (SCIAN 334)1 a régressé de -11,47 % entre avril et mai 2017 (passant de 1 197,62 $ à 1 060,31 $). Le taux de décroissance mensuel moyen (entre juin 2016 et mai 2017) se situe à -0,51 %.

  • Pour le secteur de la fabrication de matériel, d'appareils et de composants électriques (SCIAN 335), on note une variation de -18,78 % entre avril et mai 2017 (1 342,49$ à 1 090,37 $). Cependant, le taux de croissance mensuel moyen (calculé sur la base d’une année) reste positif à 1,01 %

  • La décroissance entre avril et mai 2017 est beaucoup plus marquée pour les deux secteurs ci-dessus que pour le secteur de la fabrication (-1,77 %) et l’ensemble de l’industrie (excluant les entreprises non classifiées)2 (0,38 %).

  • Cependant, les taux de croissances mensuels moyens de la rémunération hebdomadaire moyenne pour ces deux secteurs se rapprochent davantage des balises du secteur de la fabrication (-0,28 %) et de l’ensemble de l’industrie (excluant les entreprises non classifiées)2 (0,12 %).

 Évolution du coût de la vie                                                                   

La rémunération hebdomadaire moyenne (incluant les heures supplémentaires) est en décroissance entre avril et mai 2017 pour les secteurs de la fabrication de produits informatiques et électroniques (SCIAN 334)1 et de la fabrication de matériel, d'appareils et de composants électriques (SCIAN 335) malgré que la part des heures supplémentaires constituant cette rémunération est en hausse. L’indice des prix à la consommation (IPC-tronq3) n’a pas varié entre les deux mois et reste à 1,3. On peut donc conclure qu’il y a une réduction du pouvoir d’achat pour l’ensemble des salariés de ces deux secteurs en mai 2017 comparativement au mois dernier.

[Autres données sur les secteurs]

 

1 Élexpertise couvre l’ensemble du secteur de la fabrication de produits informatiques et électroniques (SCIAN 334), sauf le sous-secteur de la fabrication d’instruments de navigation et de guidage (SCIAN 334511) qui est couvert par le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’aérospatiale. Cependant, ce sous-secteur est inclus dans les chiffres présentés.

2 Le regroupement « ensemble des industries » comprend tous les secteurs industriels sauf ceux dont les activités relèvent des secteurs de l'agriculture, de la pêche et du piégeage, des services domestiques aux ménages privés, des organismes religieux et du personnel militaire des services de la défense. Le regroupement « entreprises non classifiées » (00) comprend les entreprises dont la classification industrielle (Système de classification des industries de l'Amérique du Nord [SCIAN] 2012) n'a pas encore été assignée.

3 Mesure de l'inflation fondamentale fondée sur une approche de moyenne tronquée, IPC-tronq (taux de variation d'une année à l'autre).

 

Notes :

EEHR

  • Données non-désaisonnalisées, ensemble des salariés, dollars courants.

  • Les estimations du mois de référence le plus récent sont préliminaires.

  • Les données sur la rémunération correspondent à la rémunération brute avant les déductions à la source.

IPC

  • IPC-tronq est une mesure de l'inflation fondamentale qui exclut de l'Indice des prix à la consommation (IPC) les composantes dont les taux de variation, au cours d'un mois donné, se situent dans les queues de distribution des variations de prix.

  • Cette mesure est basée sur des séries de l'Indice des prix à la consommation (IPC) corrigées pour les effets des variations d'impôts indirects et désaisonnalisées.

 

Sources des données :

STATISTIQUE CANADA, « Tableau 281-0026 : Enquête sur l'emploi, la rémunération et les heures de travail (EERH), rémunération hebdomadaire moyenne selon le type de salariés, le statut de temps supplémentaire et le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) détaillé, non désaisonnalisées », diffusion du 26 juillet 2017.

STATISTIQUE CANADA, « Tableau 326-8023 : Diffusions historiques (temps réel) des statistiques de l'Indice des prix à la consommation (IPC), mesures de l'inflation fondamentale - définitions de la Banque du Canada », diffusion du 21 juillet 2017.

À la recherche
d'information?

Employeur Public   Travailleur Partenaire

LISTE D'ENVOI

Inscrivez-vous pour
recevoir nos publications >

Formulaire